Dans l'ombre de tes doigts
Dans un semblant d'étoile griffée
Comme mille brasiers étouffant mes cris

Mes formes voluptueuses se frottent à tes yeux
Elaguant ça et là les bribes de nos baisers mortels

J'ai encore rêvé trop fort, mon chevalier servant.